mercredi 17 août 2011

Conférence-projection








Rejoignez-nous le vendredi 9 septembre 
à 19h au bar La Vie Enchantiée, 15 quai Emile Zola à Rennes 
pour une rencontre autours de la médecine traditionnelle maya.

Un évènement soutenu par le Label Demain Le Monde... la santé pour toutes et tous.

*

SOIREE CONFERENCE – PROJECTION - DEBAT
avec Fernando Hernandez Ojab et Agripino Ico Bautista




Première partie

Conférence de Fernando Hernandez Ojab



Les mayas, une culture matriarcale.




Deuxième partie

Projection et rencontre avec le réalisateur Agripino Ico Bautista



Saberes de las Parteras Indígenas de los altos de Chiapas

Savoirs des sages-femmes indiennes des hauteurs du Chiapas



Documentaire couleur de 23 minutes
Réalisé par Agripino Icó Bautista

2004 – Chiapas, Mexique.


Ce film a été réalisé suite à la demande des sages-femmes Mayas elles-mêmes, afin de sauvegarder des savoirs traditionnels, mais aussi pour transmettre ceux-ci à plus de femmes autochtones.
Pour ces raisons, ce documentaire est à la fois destiné à informer et à promouvoir l'organisation OMIECH. Cette dernière s'est fixée pour but de faire revivre l'ancienne tradition de la médecine Maya, qui coexiste avec la médecine allopathique. Ces deux pratiques différentes se concurrencent tout en se complétant.





Intervenants

Xl'o'c Totic (nom traditionnel Maya Tzotzil)

Gee Sew Pi No Gee Gaa Sõng Gaa Bi ~wid Sin (nom traditionnel Objiway)

Fernando Hernández Ojab



Fernando Hernández Ojab appartient au peuple Maya Tzotzil, un peuple matriarcal. Son besoin de compréhension l'amène à voyager en différents lieux.
Ces 23 dernières années, il a vécut et travaillé avec les populations Autochtones du Canada et des Etats-Unis.
Orateur et membre fondateur de « Food For Chiapas Campaign », il a organisé des évènements pour récolter des fonds et sensibiliser sur la situation des réfugiés Mayas dans l’état du Chiapas au Mexique. Il a élaboré des outils pour différentes organisations de « justice sociale » à Toronto et développé des collaborations locales et internationales.
Guidé par des anciennes et anciens, guérisseurs, mères de clans et chefs traditionnels de différents peuples Indiens aux Etats-Unis et au Canada, il été initié à diverses cérémonies. Il a ensuite appliqué ces concepts traditionnels de bien-être pour soigner entre autre, des conséquences psychologiques de la colonisation, des écoles résidentielles (internats Indiens) et autres formes d’oppression.
Il a participé en tant que conférencier au « George Gardiner Museum of Ceramic Art », « Royal Ontario Museum », « University of Toronto », « York University », « Indigenous Studies en McMaster University », « Indigenous Studies en Trent University », « Committee of Foreign Affairs »; « US House of Representatives » . « CBC », « Vision TV », « CKLN Radio », « Tele Latino (Toronto) », « Maya Symposium »; « British Museum London, UK »
« Elder's Summit »; « Six Nations of the Grand River (Ontario) ». « 16th Maya-Zoque Festival (Chiapas, Mexico) ». « Aboriginal Healing Conference »; « The Theory of Holistic Healing », « McMaster University », « Healing Among the Bats'i ant/Bats'i wink (Maya People in Chiapas, Mexico) », « The Art and Science of Traditional Medicines ». 

"La magie et la beauté de l'Univers se trouvent dans la Simplicité des choses"

Agripino Ico Bautista


« Pour moi, narrer une histoire de la communauté ou d'un village en vidéo est quelque chose de fondamental, car elle représente réellement la parole du peuple et non la mienne, même si je suis le réalisateur du film. Par le biais d'images en mouvements, je me consacre à révéler les connaissances et valeurs qui sont toujours présentes, et celles qui se perdent. Cela dans le but de le retourner ensuite aux personnes et de leur montrer à quel point c'est important. »


Agripino Ico Bautista est réalisateur et anthropologue tzotzil maya. Il travaille pour la section communication de l'Organisation des Médecins Indiens de l'Etat du Chiapas (OMIECH). Il est l'auteur de plusieurs documentaires vidéo sur des thèmes liés à la médecine traditionnelle maya.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire